La création de l’entreprise

En 1867, lorsque Wilhelm Fein fonda un « atelier de fabrication d’appareil électriques et physiques », l’électrotechnique était une technologie nouvelle. FEIN excellait tant dans son rôle d’inventeur que d’entrepreneur, ce qui lui valut le statut de pionnier dans l’électroportatif.

Dans un livre, Wilhelm Emil Fein présente près de 110 constructions et produits issus des 20 premières années de la société C. & E. Fein. Les différents appareils qui y sont présentés démontrent de manière impressionnante l’esprit créatif du fondateur de la société.

A partir de 1896, FEIN participe aux expositions industrielles internationales.

Le téléphone FEIN

Quelques mois après la sortie du téléphone de Bell, FEIN obtient un brevet pour un téléphone avec aimant en fer de cheval (1877), et peu de temps après un brevet pour un téléphone militaire (1885) qui est considéré comme le premier téléphone portable au monde. 

En 1879, Wilhelm Emil Fein obtient un brevet pour un téléphone plus moderne offrant une meilleure qualité de transmission. La télécommunication étant un domaine d’activité important : FEIN construisit et installa des appareils de télégraphie, de téléphonie et même des alarmes incendie. De 1882 à 1885, FEIN équipe le réseau de téléphonie de Barcelone. En 1892, la technique FEIN permet la première retransmission télégraphique d’une pièce d’opéra (depuis l’Opéra de Stuttgart vers la ville royale de Berg).

L'usinedeStuttgart

L'usine de Stuttgart était déjà à l’avant garde de l’utilisation de l’éléctricité appliquée au matériel technique (électrotechnique).

La première perceuse électroportative

Le premier outil électroportatif au monde est une perceuse FEIN, qui servit tout d’abord à alléger le travail en interne. En 1895, des collaborateurs FEIN utilisent la perceuse portative avec de petits moteurs électriques : c’est la naissance d’un outil avec entraînement électrique. En 1918, les premiers prototypes sont construits avec une poigné en forme de pistolet. Caractéristique des perceuses actuelles, selon le modèle américain.

Les relations publics

FEIN participe au salon de l'électrotechnique et de l'art décoratif à Stuttgart.

C’est également, l’année où l’entreprise investi dans la formation et conclu son premier contrat d’apprentissage.

La ponceuse portative

FEIN reconnut, très tôt, le potentiel de son nouvel outil électroportatif. C’est à partir de 1908 et face au succès de sa perceuse électroportative que FEIN devient une "usine spécialisée dans la fabrication d'outils électroportatifs". En quête de performance et de légèreté, la perceuse est rapidement perfectionnée. S’en suivi la ponceuse portative. En 1906, FEIN produisit sa 10000ème machine.

Le perforateur

La technique utilisée pour le premier perforateur est toujours d’actualité. Le développement de la machine à percussion FEIN a permis de transformer le mouvement rotatif d’un moteur de perceuse en un mouvement rectiligne pouvant servir de percussion.

La scie sauteuse

Cette scie sauteuse fut instaurée sur le marché en vue d’accélérer le sciage des tôles dans le secteur automobile et dans la construction aéronautique. Les scies portatives électriques ont commencé à être fabriquées à partir de 1927.

La seconde guerre mondiale

Voici un aperçu du poste de travail d’un mécanicien outilleur chez FEIN dans les années 40’.

En pleine guerre mondiale, FEIN commence à délocaliser son entreprise de Stuttgart. Des opérations d’urgence sont mises en place sur 63 sites et dans les environs. Ce n’est qu’en 1945, à la fin de la guerre, que FEIN entreprend la reconstruction de son entité à Stuttgart.

Le "nain" FEIN

FEIN prend conscience que ses machines en acier sont trop lourdes et trop dangereuses en cas de dysfonctionnement électrique et décide de développer une nouvelle machine : le « Nain FEIN » voit le jour !

Innovante de par son boîtier en plastique isolant, cette perceuse reçoit rapidement un brevet. Ce corps moulé en deux parties divisées dans le sens de la longueur semble être une évidence aujourd’hui, mais se fût une véritable révolution qui a inspiré et inspire toujours aujourd’hui le développement de nombreuses machines !

Cette même année, un nouveau chapitre s’ouvre dans l’histoire de FEIN et marque le début de son internationalisation. C’est en effet, en 1956, que FEIN construction de sa première succursale étrangère : FEIN France S.A.

Le centenaire

Deux anniversaires ou de fois plus de raisons de faire la fête !

FEIN célèbre ses 100 ans et les 50 ans de son atelier d’apprentissage avec Joy Fleming dans la Liederhalle de Stuttgart.  

La première machine oscillante

La scie circulaire portative fut surtout utilisée dans le domaine de l’orthopédie pour scier les bandages en plâtre. Son mouvement oscillatoire permis d'ouvrir le bandage sans pour autant blesser le patient. Equipée d’un engrenage renforcé, la scie à plâtre fut perfectionnée pour devenir une scie à carrosserie.

Elle fut à l’origine de toute la gamme oscillante FEIN.

Les scies à tronçonner et fraiser

Dans le domaine du tronçonnage, les scies à tronçonner et fraiser FEIN sont un concept de renommée mondiale. Leur domaine d’utilisation s’étend de la coupe des tuyaux avant la pose à la découpe de tuyaux posés : que ce soit des tuyaux en fonte ou en acier, pour le pétrole, le gaz ou encore l’eau.

Ce type de scies à tronçonner et fraiser est couramment utilisées pour les pipelines, les réseaux de distribution d’eau, dans les centrales électriques ainsi que dans les installations des constructeurs de citernes.

La diversification de FEIN

Dans le cadre d’une étroite collaboration avec le secteur de l’automobile, FEIN perfectionna sa scie à carrosserie pour l’adapter aux exigences du secteur automobile. A l’époque, il n’existait pas d’outil électroportatif permettant la dépose de vitres collés au silicone.

Le lancement du multitool permis de résoudre ce problème, en l’associant à des lames spécifiques. Cet outil dont la technique fut perfectionnée, s’appelle aujourd’hui le SuperCut Automotive FEIN !

Le multitool FEIN

Grâce à la ponceuse FEIN, il est devenu possible de poncer des pièces qui jusqu’alors étaient poncées manuellement. Son patin de ponçage de forme triangulaire et son mouvement oscillatoire permis d’obtenir d’excellents résultats, même dans des endroits difficiles d’accès.

Entretemps la ponceuse FEIN fut perfectionnée bien au-delà de sa fonction initiale. Aujourd’hui connue sous le nom de MultiMaster FEIN, cette machine oscillante universelle permet de varier les applications (sciage, ponçage, raclage, tronçonnage, râpage, polissage et découpe).

Pour appuyer le lancement de son multitool, une campagne publicitaire fut développée. 
Le concept étant de faire référence à un triangle amoureux pour faire allusion à la forme triangulaire du plateau de ponçage.

La sécurité avant tout

La première meuleuse d’angle avec frein conçu par FEIN, offre des avantages considérables en termes de sécurité et de gains de temps. En effet, à l’arrêt de la meuleuse d’angle, la meule est freinée dans les 3 secondes qui suivent (au lieu des 20 secondes habituelles).

Par ailleurs, le nouveau système de fixation et de serrage rapide QuickIn développé pour la meuleuse d’angle de sécurité, permet de changer de meule rapidement et sans outil.

La qualité de l'outillage FEIN

Les outils électroportatif FEIN ont un point commun : leur qualité exceptionnelle. Déjà reconnu en 1990, cette qualité transparait dans une annonce presse publiée sur le burineur FEIN. Le message est clair : le burineur est toujours en fonction après 11 200 heures de travail et 12 chutes ! Une manière de prouver la fiabilité sans nom des outils professionnels FEIN.

Le GRIT by FEIN

GRIT ne cesse de poser de nouveaux jalons dans le segment des ponceuses à bande. Le rachat de la marque GRIT nous permet de poursuivre le renforcement de ce domaine de compétence. Qui plus est vous profitez, vous aussi, du savoir-faire conjugué de deux fabricants leaders du marché. GRIT by FEIN : ce sont des ponceuses à bande spécialement adaptées à vos besoins. 

L'EVO

En 2005, FEIN sort une nouvelle génération de meuleuse d’angle de sécurité avec commande TipStart : quatre surfaces tactiles ergonomiques et entièrement étanches à la poussière remplacent l’interrupteur classique. Une légère pression sur une des quatre surfaces suffit pour que l’appareil se mette en route. Une fois relâchée, l’appareil s’arrête sur le champ. Le FEIN EVO offre une prise en main parfaite.   

Le MultiMaster FEIN

En janvier 2007, FEIN présente la toute dernière génération du MultiMaster FEIN avec son système de serrage rapide QuickIn. Un avantage non négligeable, qui permet le changement rapide des outils : ce qui est particulièrement apprécié dans la rénovation !

Le MultiMaster FEIN a fait ses preuves des millions de fois dans le monde entier et répond aux exigences les plus élevées. D'où sa position de N°1 dans l'aménagement et la rénovation.

Les batteries lithium-ion

La particularité des batteries lithium-ion de FEIN réside dans la « SafetyCell Technology » : une liaison communicante qui protège efficacement la batterie et la machine de toute surchauffe, surcharge et décharge profonde, d’où la longévité et la fiabilité des batteries FEIN.

En 2010, FEIN présente deux nouveautés sur le marché du second-œuvre utilisant cette technologie. Le SuperCut sans fil FEIN qui est le système de rénovation le plus performant au monde. Et dans la même année, suivi la visseuse sans fil pour cloisons sèches FEIN, qui permet de faire jusqu’à 1 800 vissages avec un seul cycle de recharge de batterie.

La KBH 25

FEIN commercialise sa première unité de perçage manuel pour le métal, la KBH 25, qui combine les avantages des perceuses portatives et ceux des fraises carbure. Avec plus de facilité et une vitesse de travail supérieure, la nouvelle technique de carottage permet de percer jusqu’à 5 fois plus rapidement.

Les visseuses sans fil

Conception de la première perceuse-visseuse à 4 vitesses. Les 4 vitesses permettent de travailler à la bonne vitesse pour des résultats de perçage précis tout en rallongeant la durée de vie des forets.

Avec près de 20 variantes et une offre unique de batteries, la première véritable gamme de visseuses FEIN est mise en avant sur le marché.

Le système Starlock

Starlock : le nouveau standard de porte-outil pour machines oscillantes qui permet un changement d’accessoire en seulement 3 secondes, tout en garantissant une fixation parfaite de l’accessoire et une transmission de puissance maximale.

Le système Starlock vient renforcer notre positionnement parmi les leaders dans le domaine de l’oscillation et nous impose comme une référence dans l'oscillation.

L'unité de perçage magnétique sans fil

Lancement de l'AKBU 35 : la première unité de perçage magnétique sans fil FEIN dotée d'un aimant permanent pour une utilisation flexible sur chantier. L'aiment permanent avec fonction de pré-maintien permet un positionnement facile et flexible de la machine sur la pièce à travailler, même sur des surfaces verticales ou en hauteur. D'autant plus que l'aiment permanent conserve sa tenue même en l'absence d'une source d'alimentation. 

L'AKBU 35 dispose d'une embase magnétique en V qui permet d’utiliser la machine sur des tubes, sans accessoire supplémentaire, de 80 à 250 mm de diamètre. Un avantage non négligeable pour les utilisateurs FEIN.